de Patrick Scemama

en savoir plus

La République de l'Art
Vincent Gicquel: « Ecce Homo »

Vincent Gicquel: « Ecce Homo »

Longtemps resté dans l’ombre, le travail de Vincent Gicquel connait, depuis plusieurs mois, une reconnaissance particulière. On l’a vu au printemps dernier à la foire Art Paris, puis, au début de l’été, dans un doublé rennais (cf http://larepubliquedelart.com/louest-du-nouveau/), à la fois en solo, pour un ensemble de grandes aquarelles à la Criée et dans l’exposition de groupe Debout, présentation d’une partie de la collection Pinault au Couvent des Jacobins (le fait que François Pinault ait acheté plusieurs œuvres de l’artiste n’est évidemment pas pour rien dans cette soudaine médiatisation). Il expose cet automne pour la première fois dans la prestigieuse galerie berlinoise Carlier-Gebauer et sa galerie mère, Thomas Bernard-Cortex Athletico, qui l’a initialement montré à Bordeaux, lui consacre une mini-rétrospective en le confrontant à des Fétiches Vaudou. Il faut dire que l’oeuvre de ce surfeur au regard clair a pris du temps avant de trouver son expression exacte. Lorsqu’il commence à produire, au début des années 2000, Vincent Gicquel, qui a le sentiment que le conceptualisme a atteint ses limites et que la seule alternative est « soit de se suicider, soit de renaître à partir de ce qui existe déjà », trouve ses références du côté de la peinture allemande et, […]

lire la suite .../ ...

0

commentaire

Les 10 Articles les plus récents

Galerie Allen

C’est une petite galerie par la taille, mais qui a su trouver sa place sur la scène artistique parisienne. Par sa programmation pointue et exigeante, mais qui ne cède en […]

lire la suite .../ ...

Soufiane Ababri

On l’avait remarqué l’an passé, au Salon de Montrouge, avec de petits dessins aux crayons de couleur qui semblaient naïfs, mais qui, quand on les regardait de plus près, se […]

lire la suite .../ ...