de Patrick Scemama

en savoir plus

La République de l'Art
Ryan Gander et Miryam Haddad post-confinement

Ryan Gander et Miryam Haddad post-confinement

Les différents confinements -on a déjà souvent eu l’occasion de le dire- ont beaucoup changé les pratiques des artistes : ils les ont souvent contraints à des travaux plus solitaires, chez eux ou à l’atelier, ont limité leurs possibilités de déplacements géographiques et par-là même obligés à faire avec ce qu’ils avaient sous la main, les ont amenés à des formats plus petits, se limitant parfois à la taille d’une table. Ce faisant -et malgré tous les aspects négatifs, bien sûr, tant sur un plan économique que psychologique, provoqués par cet isolement-, ils les ont aussi obligés à aller à l’essentiel, à revenir aux sources. C’est aujourd’hui surtout qu’on le mesure pleinement et qu’on peut contempler les fruits de ces périodes si particulières. C’est ainsi que le toujours si inventif Ryan Gander, dont les déplacements dans l’espace sont déjà réduits en raison de son handicap physique (il se déplace en fauteuil roulant), a subi ce qui pourrait apparaître comme une sorte de double peine. « Nous habitons à la campagne, explique-t-il, vraiment au milieu de nulle part, près de la côte. Au cours de cette dernière année, il y a eu comme une sécheresse d’inspiration. Il n’y a rien ici la nuit, […]

lire la suite .../ ...

0

commentaire

Les 10 Articles les plus récents

Simon Buret

L’artiste à découvrir ce mois-ci est un inconnu célèbre. Inconnu, parce que dans le domaine des arts plastiques, son nom ne dit pas grand-chose. Mais célèbre, parce dans le milieu […]

lire la suite .../ ...