de Patrick Scemama

en savoir plus

La République de l'Art
De l’immatériel au charnel…

De l’immatériel au charnel…

Janvier est un mois généralement creux pour les galeries. On y digère les fêtes de fin d’année, on prépare les foires à venir et le affaires tournent quelque peu au ralenti. Le froid glacial qui s’abat sur Paris en ce moment n’arrange pas les choses. Mais trois expositions parmi celles qui se sont ouvertes en ce début d’année ont permis d’échapper à la torpeur hivernale. -La première est celle que la galerie Perrotin consacre à Pieter Vermeersch. Pieter Vermeersch est un peintre abstrait belge qui travaille la lumière et l’immatériel. Ses tableaux (souvent de grands formats) sont comme des décompositions de la couleur qui vont du point le plus sombre au point le plus clair. Réalisés par de fines couches de peinture, tandis que celle-ci est encore fraîche, ils atteignent une sorte de transparence, de sfumato délicat qui n’est pas sans évoquer les ciels de Turner. En fait, ils partent d’une base réaliste puisqu’ils sont composés à partir de photos généralement prises à l’aube ou au crépuscule, dont l’artiste inverse les couleurs. Mais ils renvoient à une abstraction pure, incite à la contemplation et se perdent dans les régions éthérées de l’azur (Pieter Vermeersch réalise aussi des peintures murales qui […]

lire la suite .../ ...

0

commentaire

Les 10 Articles les plus récents

Gandy Gallery

Nadine Gandy n’est pas tout à fait une galeriste comme les autres. D’abord parce qu’adolescente, elle a pratiqué du sport à haut niveau (elle a fait partie de l’équipe de […]

lire la suite .../ ...

Golnâz Pâyâni

Au salon de Montrouge qui vient de s’achever, ses œuvres, n’étaient pas les plus spectaculaires : une vidéo et deux broderies et, plus loin – puisque le nouveau commissaire a décidé […]

lire la suite .../ ...