de Patrick Scemama

en savoir plus

Foires et biennale

Foires et biennale

L’évènement artistique de l’année, la Biennale de Venise, s’ouvre ces jours-ci. Le commissariat en a été confié à Massimiliano Gioni, qui co-dirige, entre autres, le New Museum de New York. Il l’a intitulée « Le Palais encyclopédique », d’après un dessin utopique que Marino Auriti, un excentrique italo-américain, avait déposé auprès du bureau américain des brevets en 1955. Elle veut faire la place à des artistes connus, mais aussi à d’autres, qui le sont beaucoup moins, et être une parabole plutôt qu’une tentative de classification systématique.  En ce qui concerne les pavillons des « Giardini », on attend évidemment beaucoup du français d’origine albanaise mais vivant à Berlin Anri Sala, qui, après sa magnifique exposition l’an passé à Beaubourg, a réalisé un film sur le Concerto pour la main gauche de Ravel, Ravel Ravel Unravel . Les français et les allemands ont d’ailleurs échangé leurs pavillons, dans le cadre de la célébration de l’amitié franco-allemande, et, du côté allemand, ce sont quatre artistes qui oeuvrent ensemble, avec pour projet d’interroger la « globalisation intellectuelle » : le dissident-vedette chinois Ai Weiwei, la photographe sud-africaine Santu Mofokeng, l’artiste indienne Dayanita Singh et le réalisateur franco-allemand Romuald Karmakar.

Il n’y a officiellement rien à vendre à Venise, mais on sait que la Biennale  établit les tendances et que les marchands ne sont pas loin. Ces mêmes marchands, on les retrouve quelques jours plus tard, du 13 au 16 juin, à la Foire de Bâle.  Cette grand-messe de l’art contemporain, dont la sélection est drastique, regroupe le nec plus ultra des galeries de tous les continents et, cette année, la section « Statements », qui regroupe les projets d’artistes émergents, déménage pour laisser plus de place à « Art Unlimited », la section qui montre les projets les plus grandioses et qui souvent dignes des meilleurs musées. Si on compte les foires annexes, comme « Liste » qui, depuis plusieurs années, confirme son dynamisme, Bâle devient, pendant  quelques jours, le centre du monde de l’art. Bref, un mois de juin riche en perspective…

Biennale de Venise, jusqu’au 24 novembre. www.labiennale.org

Art Basel, du 13 au 16 juin, www.artbasel.com

Image: Ravel Ravel d’Anri Sala

Cette entrée a été publiée dans Marché.

0

commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*