de Patrick Scemama

en savoir plus

La République de l'Art

Expositions

La Callas, du mal d’amour à la vénération

0

commentaire

Une fois n’est pas coutume, parlons musique. D’autant que certains se souviennent peut-être que je viens du spectacle vivant (de l’Opéra de Paris très exactement) et que je reste attaché à cette forme d’art. Et surtout qu’en l’occurrence, la musique ne s’écoute pas seulement, mais se donne aussi à voir sous la forme d’une exposition. Cette exposition, c’est la première qui se tient à la Seine Musicale de Boulogne, qui a ouvert ses portes récemment, sur l’Ile Seguin. Elle est consacrée à Maria Callas, à l’occasion du 40e anniversaire de sa disparition. Lorsque je l’ai vu programmée, j’ai pensé qu’il […]

lire la suite .../ ...
Monet et la rentrée

Monet et la rentrée

0

commentaire

Il est toujours passionnant de voir ce que les artistes collectionnent. Cela en dit parfois plus long sur leur travail que l’accrochage de leurs propres œuvres. C’est ainsi que la collection personnelle de Picasso, exposée au dernier étage de son musée parisien, permet de voir l’admiration que le peintre espagnol a porté à Matisse et le dialogue qu’il a toujours entretenu avec les maîtres anciens. La description que Jeff Koons a livrée avant l’été, lors du Festival de l’histoire de l’art de Fontainebleau, de sa propre et considérable collection (où les maîtres anciens règnent aussi en maître) a souligné à […]

lire la suite .../ ...
Roulez jeunesse!

Roulez jeunesse!

1

commentaire

Chaque année, le Prix Ricard signe le début de la saison artistique. L’an passé, la commissaire et artiste Isabelle Cornaro (cf http://larepubliquedelart.com/un-prix-ricard-hors-format/) avait donné une large place à la vidéo et c’est d’ailleurs un vidéaste, Clément Cogitore, qui avait remporté le Prix. Cette année, Anne-Claire Schmitz, qui est en charge de la sélection, consacre elle-aussi un tiers de l’exposition à l’image animée (deux artistes sur six) et intitule celle-ci Les Bons Sentiments. « A l’ère de la fameuse « post-vérité » et des faits alternatifs, explique-t-elle, il pourrait paraître quelque peu risqué, gênant, voire engagé de vouloir se confronter à la place du […]

lire la suite .../ ...
Claire Tabouret, six ans après

3

commentaires

Claire Tabouret est une vedette. En quelques années, la jeune peintre française (née en 1981) a acquis un statut que lui envient nombre de ses collègues et dont bien peu disposent sur le plan international. Tout a commencé lorsque l’artiste, qui était encore à la galerie Isabelle Gounod, a été repérée par François Pinault qui lui a acheté plusieurs toiles et l’a montrée dans un de ses musées vénitiens. Grâce au mécène, elle a pu trouver un atelier à Los Angeles, s’intégrer à la scène artistique locale et y montrer son travail dans différentes institutions. Entre-temps, elle a aussi changé […]

lire la suite .../ ...
Eileen Gray ou l’élégance moderniste

1

commentaire

Ouverte au public depuis seulement deux ans, E-1027, la maison construite par Eileen Gray à Roquebrune-Cap-Martin, près de Menton, revient de loin. Il faut dire que son destin fut des plus singuliers : conçue par la géniale ensemblière dans les années 30, pour et avec l’aide de son amant, l’architecte Jean Badovici, qui était le fondateur et le rédacteur de la revue L’Architecture vivante, elle ne fut occupée par elle que deux ans, jusqu’à sa séparation avec Badovici1. Par la suite, Eileen Gray n’y revint jamais. Badovici, qui était proche de Le Corbusier, invita à plusieurs reprises son illustre collègue à […]

lire la suite .../ ...
Redécouvrir l’Ecole de Nice

9

commentaires

Il est des choses que l’on croit bien connaître, parce qu’on les a souvent vues ou qu’il en a souvent été question. C’est le cas de ce que l’on a appelé « l’Ecole de Nice », ce mouvement artistique qui, dans les années 60, a vu le jour sur la Côte d’Azur et a été à la pointe de l’avant-garde en France. On la voyait dans les collections permanentes du Mamac de Nice ou dans celles du Musée national d’art moderne et les récentes rétrospectives de Martial Raysse dans ce même musée ou de Ben au musée Maillol, par exemple, nous avait […]

lire la suite .../ ...
Art en Provence

Art en Provence

1

commentaire

Provence, terre de festivals. Pendant l’été, tandis que Paris s’endort, c’est beaucoup vers le sud que se déplacent les grandes manifestations culturelles. A Avignon, où le festival vient récemment de s’achever, la Collection Lambert présente quatre expositions, dont une, intitulée On aime l’art ! agnès b., qui est une partie de la collection de la célèbre styliste. Pour la réaliser, Eric Mézil, le directeur du musée, a choisi quelques 400 pièces parmi les 5000 que compte la collection, que l’on a déjà pu en partie voir cet hiver, à Paris, au Musée de l’Histoire et de l’Immigration, et qui devrait prochainement […]

lire la suite .../ ...
Quand art rime avec science

Quand art rime avec science

0

commentaire

L’art et la science, un vieux compagnonnage qui date de la Renaissance, à l’époque où les artistes cherchaient à comprendre le monde et où les beaux-arts à proprement parler n’étaient qu’un outil parmi d’autres dans cette quête (cf les expériences en tous genres de Léonard de Vinci). C’est pour prolonger cet éternel dialogue que le Palais de Tokyo a choisi de présenter, dans le cadre de sa saison Histoires naturelles1, l’exposition Le Rêve des formes, qui a été réalisée avec le Fresnoy, Studio national des arts contemporains de Tourcoing, à l’occasion de son vingtième anniversaire. D’après les commissaires, Alain Fleischer, […]

lire la suite .../ ...
Hockney, mouvement perpétuel

1

commentaire

Il est des artistes qu’on admire et dont on a vu tellement d’œuvres qu’on croit tout connaître d’eux. C’est le cas de David Hockney, qui est, parmi les artistes vivants, un des plus légendaires. En me rendant au Centre Pompidou voir la rétrospective qui lui est consacrée, je pensais retrouver  la même exposition que celle que j’avais vue à la Tate Britain de Londres cet hiver et dont j’avais rendu compte (cf http://larepubliquedelart.com/tillmans-hockney-au-depart-etait-le-sexe/). Or, il n’en est rien, même si la Tate est coproductrice de l’exposition, avec le Metropolitan de New York, où elle ira ensuite. D’abord parce qu’il y […]

lire la suite .../ ...
Aux folies bâloises

Aux folies bâloises

0

commentaire

Toujours plus grand, toujours plus beau, toujours plus haut : telle pourrait être la devise de la Foire de Bâle qui s’est ouverte cette semaine et qui se termine ce week-end. Une foire qui, cette année, semble avoir battu de nouveaux records puisque les américains, qui n’étaient pas venus l’an dernier, à cause des attentats, sont de retour et que les chinois n’entendent pas laisser leur part de gâteau. Dans la section principale, les meilleures galeries du monde (la sélection est drastique) ont sorti leurs plus belles pièces pour séduire les collectionneurs exigeants, qui, après la Biennale de Venise et la […]

lire la suite .../ ...
Xinyi Cheng, peinture au poil

1

commentaire

Cette semaine, j’envisageais de vous parler de Derain, Balthus, Giacometti, une amitié artistique, la très belle exposition qui vient de s’ouvrir au Musée d’art moderne de la ville de Paris. Car on y apprend – ce que l’on ne sait pas forcément – que les trois artistes, bien que de générations différentes (presque 30 ans d’écart entre Derain et Balthus), étaient proches les uns des autres et qu’ils partageaient de mêmes préoccupations esthétiques (le rapport à l’art et aux civilisations anciennes, le goût de la matière et de la pesanteur, le regard sur la réalité « merveilleuse, inconnue », comme le disait […]

lire la suite .../ ...
Pommes d’amour

Pommes d’amour

2

commentaires

Dans mon précédent post (cf http://larepubliquedelart.com/les-bijoux-de-la-meduse/, je vous parlais de Medusa, cette étonnante exposition du Musée d’art moderne de la ville de Paris qui rassemble des bijoux de toutes provenances. Ce sont aussi à des bijoux, tant elles semblent délicates, que peuvent faire penser les œuvres qui composent l’essentiel de l’exposition que Jean-Baptiste Bernadet présente à la galerie Valentin sous le titre de Solarium : des branches de pommiers peintes avec infiniment de finesse et qui semblent d’abord se confondre avec le mur avant qu’on ne s’approche et qu’on distingue les évanescentes couches de peinture qui les recouvrent. Une production inhabituelle […]

lire la suite .../ ...
Retour à la poésie

Retour à la poésie

0

commentaire

Le 62e Salon de Montrouge, qui est aussi le 2e dirigé par Ami Barak et Marie Gautier, vient d’ouvrir ses portes et, comme celui de l’an dernier, il reprend une division en quatre sections thématiques, à l’intérieur desquelles sont regroupés les artistes (certains artistes figurant dans plusieurs sections à la fois). Le première a pour titre : Elevage de poussière, en hommage à la photo de Man Ray du Grand Verre de Duchamp, et elle réunit les artistes qui « visent à retranscrire une forme d’étrangeté à partir d’images, de matériaux ou d’éléments réputés ordinaires. » La deuxième s’appelle : Récits muets et elle […]

lire la suite .../ ...
Culture, tout contre

Culture, tout contre

1

commentaire

Pour ceux qui ont eu la chance – ou la malchance, tout dépend de quel point de vue on se place- de connaître les années qui ont suivi mai 68, l’exposition que présente actuellement la Maison Rouge, L’esprit français, Contre-cultures 1969-1989, agira comme une madeleine de Proust. Car on y trouve tout ce qui a fait le sel de cette « parenthèse enchantée », marquée par un vent de contestation et de liberté, qui était la conséquence logique d’un trop plein de rigidité et de conservatisme et qui se traduisait dans tous les modes d’expression de la société (dans les arts autant […]

lire la suite .../ ...
Viva Africa!

Viva Africa!

3

commentaires

On le devine, on en sait la richesse et le potentiel, on réalise qu’il est en train d’envahir le marché et, pourtant, on le connaît mal, malgré les diverses expositions – dont Africa Remix à Beaubourg-, qui lui ont été consacré : l’art africain, en France, reste un continent à découvrir, de nouvelles pratiques et  une manière différente d’envisager le monde. L’occasion nous en est donnée avec l’exposition qui vient de s’ouvrir à la Villette, dans le cadre du festival pluridisciplinaire 100% Afriques, et dont un second volet sera inauguré la semaine prochaine à Lille, à la Gare Saint-Sauveur. La partie […]

lire la suite .../ ...
Collection, quand tu nous tiens

0

commentaire

Pendant  longtemps, les collections privées sont restées à l’abri du regard dans les lieux fermés qui les abritaient, faisant la joie égoïste de leur heureux propriétaire ou celle d’intimes, qui pouvaient y avoir accès (mais sans que cela s’ébruite trop ; en France, il n’est pas de bon ton d’étaler ses richesses). Puis on a commencé à les montrer. L’exposition Passions privées, en particulier, programmée en 1995 au Musée d’art moderne de la ville de Paris, a permis de découvrir avec stupéfaction les trésors que certains collectionneurs gardaient jalousement chez eux. Et maintenant que les budgets des musées ont drastiquement baissé, […]

lire la suite .../ ...
Plaisirs du jardin

Plaisirs du jardin

0

commentaire

C’est bien connu, à cette période de l’année, alors que les premières feuilles apparaissent aux branches des arbres, les Français sont pris d’une véritable fièvre verte. Un peu partout, on les voit bêcher, ratisser, planter, sarcler… et dévaliser les rayons des pépiniéristes à la recherche de nouvelles couleurs de clématites ou de rosiers parfumés. Symboliquement, alors que le soleil joue encore à cache-cache et que les températures font du yoyo, c’est bien sûr la fin de l’hiver que les Français (ainsi que leurs voisins européens immédiats, d’ailleurs) célèbrent et l’envie de jours plus longs et plus amicaux. Ils prennent ainsi […]

lire la suite .../ ...
Tillmans-Hockney: au départ était le sexe

1

commentaire

Né en 1968 en Allemagne, Wolfgang Tillmans a fait ses études à Londres, où il s’est installé et où il a tellement intégré la scène artistique que celle-ci lui a décerné, en 2000, son fameux Turner Prize. Fortement inspiré, au départ, par des photographes comme le suisse Walter Pfeiffer, qui a beaucoup travaillé pour la presse, Tillmans a fait partie de cette génération  d’artistes qui ont fréquenté les clubs underground punks et gays de la capitale anglaise et qui ont commencé par photographier leur quotidien : leurs amis, les habitués de ces clubs, leurs amants, leurs environnements, tout ce qui relevait […]

lire la suite .../ ...
Strange Days

Strange Days

0

commentaire

Strange Days : tel est le titre de l’exposition que propose actuellement le Frac-Ile-de-France et qui regroupe des œuvres de, entre autres, David Douard, Ian Kiaer, Melvin Moti, Gyan Panchal, Erica Baum, etc. En fait, il s’agit de nouvelles acquisitions de l’institution, que Xavier Franceschi, le directeur, qui est aussi le commissaire de l’exposition, a choisi de confronter, parce que, selon lui : « il est des œuvres qui semblent nous dire beaucoup du monde dans lequel nous vivons, de l’époque qui est la nôtre et ce, sans pour autant désigner certains faits, certains évènements auxquels nous pourrions nous rattacher de façon sûre […]

lire la suite .../ ...
Saâdane Afif et le fantôme de Duchamp

1

commentaire

Le Centre Pompidou fête ses quarante ans. Il le fait dans les murs, avec, ce week-end, toute une série de festivités (cf programme plus bas) et hors les murs, avec, pendant toute l’année, des expositions un peu partout en France en partenariat avec un musée ou un centre d’art (une exposition sur le Nouveau Réalisme, par exemple, qui s’ouvre aux Abattoirs de Toulouse, une autre sur Bacon et Bruce Nauman qui sera proposée, cet été au musée Fabre de Montpellier). L’Urinoir de Duchamp a cent ans. C’est en 1917 que le père des « ready-made » présenta au Salon des artistes indépendants […]

lire la suite .../ ...
PAGE12345...10...Last »